Institut des hautes études en développement et aménagement et des territoires en Europe




Accueil > Mots-clés > Intervenants > Agnès van Zanten


Agnès van Zanten

Agnès van Zanten est sociologue, directrice de recherche au CNRS. Elle travaille dans le cadre de l’Observatoire sociologique du changement, laboratoire de recherche de l’Institut d’études politiques de Paris associé au CNRS, et donne des enseignements dans le Master recherche « Politiques et sociétés comparées » de Sciences Po sur les inégalités d’éducation et les méthodes de recherche qualitatives en sociologie. Elle est directrice du Groupement de recherche « RAPPE » (Réseau d’analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives) du CNRS, dans le cadre duquel elle anime des séminaires et des projets de recherche impliquant des chercheurs français et étrangers et de jeunes doctorants. Elle est également responsable du réseau thématique « Sociologie de l’éducation et de la formation » de l’Association française de sociologie et membre du comité de rédaction de plusieurs revues scientifiques, françaises et étrangères.

Ses principaux centres d’intérêt en matière de recherche concernent la construction des inégalités et des ségrégations scolaires, les dynamiques éducatives locales, les politiques d’éducation, la comparaison des systèmes locaux et nationaux d’éducation et les théories, les méthodes, la diffusion et la réception des recherches en sociologie de l’éducation. Ses recherches actuelles portent sur « Le choix de l’école et la polarisation scolaire à Paris et à Londres », « Décentralisation éducative et évolution du rôle des acteurs de l’éducation » et « La formation des élites du secondaire au supérieur : clôture sociale et ouverture internationale ».

Elle a publié de nombreux ouvrages sur ses travaux de recherche, notamment au cours des cinq dernières années :

- L’école de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue (Paris, PUF, 2001) ;
- Quand l’école se mobilise. Les dynamiques professionnelles dans les établissements d’enseignement (avec M.-F. Grospiron, M. Kherroubi et A. Robert, Paris, La Dispute, 2002) ;
- Les nouveaux enseignants. Changeront-ils l’école ? (avec P. Rayou, Paris, Bayard, 2004).

Elle a également publié des ouvrages de synthèse, notamment Sociologie de l’école (avec M. Duru-Bellat, Paris, A. Colin, 3e édition 2006) ; L’école : l’état des savoirs (La Découverte, 2000) ; Les politiques d’éducation (Paris, PUF, collection « Que sais-je ? », 2004).