Institut des hautes études en développement et aménagement et des territoires en Europe




Accueil > Cycle de formation > Cycles 2007-2016 > Cycle 2014 > Qui gouverne les portes d’entrées du territoire ? 5/6/Juin 2014 - LabEx (...)


Qui gouverne les portes d’entrées du territoire ? 5/6/Juin 2014 - LabEx DynamiTe

Journée de formation Ihedate / LabEx DynamiTe

Tissée dans les flux d’informations, de marchandises, de services ou de trajectoires individuelles, la mondialisation ne produit pas un monde plat, mais un monde hérissé (spiky, selon l’expression de Richard Florida). Ces pointes sont autant de portes (gateways) qui accueillent, canalisent, organisent, trient, redistribuent ces flux. Ces portes n’apparaissent pas par la magie d’un démiurge organisateur, mais tirent leur importance et leur efficacité de multiples stratégies d’acteurs, collectives et individuelles : stratégie des individus mobiles et de leurs usages des réseaux et des territoires, stratégie des firmes qui mondialisent leur chaîne de valeur, stratégie des entreprises logistiques qui cherchent à optimiser leurs réseaux, stratégie des territoires, villes ou État qui cherchent à capter les flux.

Lieu : 22, Rue Joubert - 75009 Paris

Cette journée coproduite par le LabEx DynamiTe et l’IHEDATE abordera la thématique des portes à travers trois questions et trois figures.


Trois questions :
- La question des usages des portes : dans les doctrines classiques d’aménagement, héritées du fonctionnalisme, les portes sont plutôt conçues selon une logique monofonctionnelle : un port, un aéroport, une gare, etc. Or, l’on constate, de plus en plus une plurifonctionnalité de ces portes, accueillant une diversité croissante d’usages, plus ou moins liées aux flux, eux-mêmes individualisés : contrôles, consommations, productions, loisirs, etc. Toutes les portes sont-elles saisies par ce processus de diversification ? Comment cette diversité d’usages se construit-elle dans le temps ? Qui en sont les acteurs principaux ? Comment ces usages cohabitent-ils et rétroagissent sur les objets techniques ?
-  La question des stratégies économiques  : le succès d’une porte tient largement à des décisions d’acteurs, la plupart du temps privés, qui décident de l’utiliser en fonction de leurs propres intérêts. Choisir un port principal pour traiter ses conteneurs, ou un aéroport comme « hub » continental, ou une métropole pour son centre international de recherche-développement peut déterminer de la vie ou de la mort d’installations souvent coûteuses. Comment ces stratégies sont-elles déterminées, quels sont les facteurs qui influencent la décision des firmes, en quoi « l’offre » portuaire intervient-elle sur cette décision ?
- La question des régulations et des gouvernances : les États et les autorités métropolitaines cherchent à disposer de portes mondiales ou régionales, propres à assurer et sécuriser leur rapport au monde, en faisant le pari qu’une porte efficace est un levier de développement ; en retour, ces portes tendent à s’affranchir des contraintes territoriales, gérées de fait par des acteurs qui tendent à se jouer des frontières, des régulations nationales et locales et même de l’environnement immédiat. Comment interagissent aujourd’hui les territorialités politiques, nationales ou locales, et la logique des portes, qui tendent à la privatisation et à la déterritorialisation ? Quels sont les leviers dont disposent les acteurs publics pour participer du pilotage des portes et en contrôler les acteurs ? L’objet technique est-il encore aux mains des pouvoirs publics ou leur a-t-il définitivement échappé ?

Cette journée d’information entend donc mettre en débat la question de la gouvernance des portes d’entrée de la France à partir des trois figures emblématiques de la diversité des portes.


Contact

Nathalie Leroux – Philippe Estèbe  
coordination pédagogique
IHEDATE, Maison des Ponts
15, rue de la Fontaine au Roi, 75127 Paris Cedex 11
tél. : 01 44 58 24 40
nathalie.leroux@ihedate.org

Nadine Cattan  
LabEx DynamiTe
Responsable scientifique et technique
labex.dynamite@hesam.eu


Inscription