Institut des hautes études en développement et aménagement et des territoires en Europe




Accueil > Cycle de formation > Cycle 2018 > Session 5 / 7 - 8 juin / Rennes


Session 5 / 7 - 8 juin / Rennes

La mobilité au défi de la santé


Jeudi 7 juin
EHESP, 15 avenue du professeur Léon Bernard, Rennes
Amphithéâtre Condorcet

09 :30 – 11 :00
Michel Savy  
Infrastructures et territoire : une approche de temps long

Le territoire est un système des lieux reliés par des flux. La division spatiale des activités est surmontée par les transports (de personnes, de biens, d’énergie, d’information, de valeur, etc.). La notion de transport s’élargit aujourd’hui à celle de mobilité pour les personnes, et de logistique pour les produits.
Les infrastructures de transport sont un élément essentiel d’organisation du territoire, elles évoluent sur un temps long. Les usages des infrastructures connaissent des mutations intenses, accélérées par des innovations techniques, organisationnelles et sociales inédites.


11 :15 - 12 :30
Charlotte Marchandise  
Villes, santé et mobilité

Le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS soutient et accompagne les collectivités locales dans leur réflexion sur la conception d’une ville où les populations peuvent vivre en bonne santé. Les villes sont d’autant plus légitimes à agir sur la santé qu’elles ont un lien de proximité et une légitimité démocratique forte auprès des populations. Elles sont à même de promouvoir un urbanisme favorable à la santé, couplé avec une approche sociale, orientée vers la réduction des inégalités sociales de santé.
La ville de Rennes intègre ce cadre de compréhension globale dans le millefeuille administratif et juridique - plan de protection de l’atmosphère, plan climat-air-énergie territorial, projet régional de santé et projet régional de santé-environnement, plan local d’urbanisme, plan de déplacement urbain, etc. - tout en s’attachant à construire de nouveaux indicateurs permettant une observation infra-communale de la santé des habitants et l’évaluation des politiques publiques.


12 :30 – 13 :15
Zoé Heritage  
Évaluer l’impact sanitaire des mobilités actives

Les modes de déplacement ont un impact direct et indirect sur la santé. L’OMS Europe a mis au point un outil d’évaluation des effets sanitaires des mobilités actives (HEAT http://www.villes-sante.com/thematiques/heat/) qui a pour but d’évaluer économiquement les bienfaits pour la santé de la pratique de la marche ou du vélo. Les auditeurs pourront tester cet outil sur leur ville respective.


14 :15 – 15 :15
Manon Loisel
Pistes méthodologiques en vue des ateliers

Dans la perspective des ateliers, Manon Loisel viendra présenter quelques démarches et dispositifs de travail utilisés par ses équipes dans différentes missions, en particulier l’atelier des territoires autour de Caen. L’objectif n’est pas de dicter des méthodes, mais plutôt d’offrir aux auditeurs des sources d’inspiration à adapter librement pour le rendu de leur travail en atelier.


15 :15 – 16 :15
Sylviane Rault  
La politique mobilité de la ville

Rennes mène une politique alternative au « tout voiture », de promotion des transports collectifs et des mobilités actives. Cette politique s’inscrit dans la stratégie globale des déplacements sur le territoire de Rennes Métropole, à travers le plan de déplacements urbains (PDU) actuellement en préparation pour la période 2019 – 2030.


16 :15 – 18 :00
Visite urbaine à bicyclette
(vélos livrés à l’EHESP, fin du parcours à la maison du vélo, 45 rue du Puits Mauger)

Ce parcours à vélo sera l’occasion de mieux percevoir les principes de planification urbaine (trames verte et bleue), les aménagements favorables aux mobilités actives (voies piétonnes et cyclistes) et à l’intermodalité, les nouvelles pratiques tels que le vélo électrique (diffusion de l’usage du vélo du centre-ville vers les périphéries) ou le covoiturage.


22:00 - 23:30 (optionnel)
Opération Noz’ambule en centre-ville

Participant à la politique publique de « prévention de la consommation excessive d’alcool », menée par la Ville de Rennes, Noz’ambule est un dispositif de prévention et de réduction des risques pour améliorer le bien vivre ensemble sur les temps festifs en centre-ville. Il est animé par des étudiants, des professionnels de santé et des bénévoles, les jeudis et le vendredis soirs à Rennes.
Inscriptions demandées


Vendredi 8 juin
EHESP, 15 avenue du Professeur Léon Bernard, Rennes
Amphithéâtre Condorcet


09 :00 – 09 :30
Introduction de la matinée par Michel Savy  


09 :30 – 11 :15
Stéphane Schultz  
Y a-t-il un pilote dans la voiture autonome ?

La voiture autonome fait rêver ou cauchemarder. Chimère de l’industrie et du numérique, elle symbolise tout autant la croyance aveugle dans un solutionnisme technologique que la peur de l’hégémonie des géants du web. Et si on reprenait calmement les défis qui l’attendent pour imaginer des futurs possibles ? Une approche pragmatique et créative de ce que la technologie peut apporter à nos villes et nos mobilités.


11 :30 – 13 :00
Anne Roué Le Gall   et Marie-Florence Thomas
La promotion de la santé dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire

Il est aujourd’hui largement reconnu que les choix de planification et d’aménagement du territoire influencent la santé, la qualité de vie et le bien-être des populations. Des problématiques tels que l’obésité́, l’asthme, les inégalités de santé, les troubles de la santé mentale (stress, dépression...), l’exposition aux agents délétères (substances nocives, bruit), constituent autant d’enjeux de santé publique étroitement conditionnés par la qualité de l’environnement urbain. De nombreuses études apportent aujourd’hui des éléments de preuve de l’impact de ces choix sur la santé. Cependant, en raison de la complexité des liens existants entre les nombreux déterminants de santé et les différentes dimensions de l’urbanisme, la déclinaison de ces connaissances scientifiques en action de terrain constitue encore un défi.


14 :30 – 16 :00
Henri-Noël Ruiz   et Charlotte Marchandise   Franquet
Les effets de l’arrivée de la grande vitesse

L’arrivée du TGV nécessite des politiques d’accompagnement pour en optimiser les effets pour les entreprises et pour les habitants, non seulement à l’échelle de Rennes, mais également pour le grand territoire d’Ille-et-Vilaine et pour toute la Bretagne. Au-delà de l’enjeu de l’intégration du TGV dans l’organisation des mobilités, il faut également tenir compte des externalités négatives envisageables sur les marchés de l’immobilier et des risques d’accroissement des inégalités socio-spatiales dans le territoire.


Guilhem Dardier
Chargé d’études au département SHS à l’EHESP


Les intervenants

Charlotte Marchandise   est engagée depuis plus de 20 ans dans le monde associatif et l’éducation populaire, avec comme fil rouge l’empowerment. Aujourd’hui consultante indépendante spécialiste de la santé urbaine, elle a travaillé dans différents secteurs, publics et privés, sur les questions numériques, sociales, éducatives et environnementales.
En 2014, elle a été élue en tant que candidate d’ouverture à la Ville de Rennes. Adjointe déléguée à la santé et l’environnement, elle s’attache à lutter contre les inégalités sociales, à travailler en transversalité tout en associant systématiquement les habitant.e.s à l’élaboration des politiques menées.
Présidente d’un réseau d’élu.e.s rassemblant 90 villes et métropoles françaises, les Villes-Santé de l’OMS, et co-présidente du GUAPO (Global Urban Air Pollution Observatory), elle porte la voix des acteurs locaux au niveau ministériel, tout en développant la formation des élu.e.s et des acteurs de terrain ainsi que le partage de bonnes pratiques.

Michel Savy   est ingénieur de l’École centrale et docteur d’État en sciences économiques, professeur émérite à l’université Paris-Est (École d’urbanisme de Paris et École des Ponts - ParisTech), chercheur associé au laboratoire SPLOTT (systèmes productifs, logistique, organisation des transports, et travail) de l’IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux). Il est en outre membre du collège de l’ARAFER (Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières) et directeur de l’Observatoire des politiques et des stratégies de transport en Europe. Il a été avec Patrick Le Galès   le premier codirecteur de l’IHEDATE et est aujourd’hui membre de son conseil scientifique. Ses travaux portent sur l’économie et la politique des transports et l’aménagement du territoire.
Dernier ouvrage paru : Le transport de marchandises. Economie du fret, management logistique, politique des transports, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2017.

Zoé Heritage   est la directrice du réseau français des Villes-santé de l’OMS depuis 2008. Elle est titulaire d’une thèse en santé publique sur les questions de la réduction des inégalités sociales de santé en France. Elle a travaillé pour les villes de Rennes, de Norwich et de Northampton en Grande-Bretagne, ainsi que pour l’OMS Europe.
Manon Loisel est politiste et urbaniste, consultante au sein de la coopérative Acadie, depuis 2013. Elle participe à l’élaboration de stratégies territoriales à l’échelle de grands territoires, à des réflexions sur les évolutions de la planification et à des missions de prospective. Elle s’intéresse de près aux méthodes du design de politique publique. Elle enseigne à Sciences Po (Master Stratégies Territoriales et Urbaines) et au CNAM (Master développement urbain et planification locale).

Sylviane Rault   est adjointe à la Maire de Rennes déléguée à la Mobilité et conseillère Communautaire de Rennes Métropole.

Stéphane Schultz   est consultant en stratégie, spécialiste des modèles économiques du numérique. Après une première carrière dans les métiers de la ville et du transport, il a fondé « 15marches », une agence de conseil en innovation. 15marches compte pour clients des grands groupes, startups et collectivités. Diplômé de l’École nationale des Ponts et Chaussées, il est également à l’origine de démarches d’innovation ouverte dans le domaine des déchets (Openwaste.io) et de la mobilité (fabmob.io). Il anime un blog sur la transformation numérique 15marches.fr/blog

Anne Roué Le Gall   est enseignante-chercheuse à l’École des hautes études en Santé Publique. Après son doctorat et une expérience en bureau d’études et de conseil en environnement, elle a effectué un post-doctorat à l’université du Québec à Montréal (UQAM) au sein du réseau recherche pancanadien COMERN (Collaborative Mercury Research Network) où elle s’est spécialisée dans l’analyse des systèmes complexes environnementaux, les méthodologies multicritères d’aide à la décision et la protection de la santé des populations. Après un poste d’enseignant-chercheur à l’Institut d’ingénierie et gestion de l’environnement (ISIGE) de MINES ParisTech, elle a rejoint l’EHESP depuis 2010, où elle développe un axe d’expertise, recherche et enseignement dédié à la promotion de la santé dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement des territoires.

Henri-Noël Ruiz   est directeur de l’Audiar (agence d’urbanisme et de développement de la région Rennaise). Ingénieur Centrale Lille, sociologue et urbaniste qualifié OPQU, il a travaillé auparavant en bureau d’études, dont il a assuré la co-gestion à Lille, puis en agence d’urbanisme, au Havre en Seine-Maritime en tant que directeur d’étude puis directeur adjoint chargé de la planification, des politiques de développement économique et commerciale et des politiques de l’habitat et de la Ville.