Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

L’Ihédate

L’Institut des hautes études d’aménagement des territoires (Ihédate) a accueilli depuis sa création 17 promotions d’auditeurs, brassant des cultures professionnelles multiples. Associé à Sciences Po et à l’Ecole des Ponts, l’Institut repose sur une organisation partenariale originale, qui en fait un carrefour privilégié de débat et de prospective sur les enjeux territoriaux.

La question territoriale,
au cœur des mutations de notre société

Longtemps, dans la conception française de l’aménagement du territoire, la question territoriale a été traitée comme un sujet à part, dans une perspective de correction des déséquilibres et des inégalités. Aujourd’hui, on comprend que le territoire est le principal réservoir d’initiatives et d’intelligence collective permettant de promouvoir un développement soutenable. La question n’est plus seulement de savoir comment traiter d’en haut les territoires avec efficacité et justice, mais comment activer le levier territorial pour affronter les défis multiples que rencontre notre société.

L’Ihédate porte ainsi une vision large des questions territoriales, articulant les transformations économiques, sociales et politiques, les transitions écologiques et numériques. Ces évolutions confrontent les acteurs du développement des territoires à des sujets de plus en plus complexes, exigeant des approches multidisciplinaires et impliquant de multiples parties prenantes.

L’ambition de l’Ihédate est de fournir aux praticiens des territoires des clefs de compréhension de ces enjeux complexes et d’ouvrir un espace de dialogue entre les cultures professionnelles spécifiques.

Le cycle de formation dure une année, à raison de deux jours par mois et d’une mission d’étude de cinq jours dans un pays européen.

À travers les échanges suscités par les apports académiques, les témoignages d’acteurs, les visites de terrain, les approches d’autres pays européens, les auditeurs acquièrent une ouverture permettant ensuite de mener plus efficacement des projets stratégiques et partenariaux.

Un lieu de dialogue et un laboratoire d’idées

Sortir des silos

L’Ihédate s’adresse à des professionnels confirmés possédant déjà une solide expérience des enjeux territoriaux et pouvant mettre à profit les acquis du programme :
élus, fonctionnaires d’État et de collectivités territoriales, cadres d’entreprises, opérateurs territoriaux, syndicalistes, acteurs sociaux, journalistes...

Nourrir la réflexion

L’Ihédate s’appuie sur un double partenariat scientifique avec l’École des Ponts ParisTech et Sciences Po, garants de la qualité scientifique du programme, et sur un conseil scientifique composé de chercheurs reconnus. La formation fait intervenir chaque année une centaine d’intervenants d’excellence, chercheurs, experts et acteurs publics et privés.

Explorer d’autres horizons

L’ouverture européenne permet de décaler les regards par rapport à une approche hexagonale. Elle se décline au sein des sessions, et lors de la mission d’étude dans un pays européen, qui est l’occasion d’échanges approfondis avec nos voisins sur les politiques d’aménagement et de développement territorial. Elle se nourrit du réseau européen tissé par l’Ihédate.

Un organisme partenarial

L’Ihédate est porté par une association qui reflète la diversité de ses auditeurs et l’éventail des enjeux portés par les territoires. L’Ihédate n’est pas l’émanation d’un seul organisme, mais bénéficie du soutien d’une grande diversité d’institutions et d’entreprises partenaires : le CGET, la Caisse des Dépôts (Banque des territoires), des ministères, des collectivités territoriales et leurs associations, des entreprises publiques et privées, des fédérations professionnelles…