Institut des hautes études en aménagement et développement des territoires en Europe

]


Accueil > Cycle de formation > Cycle 2015 - 2016 > Ville durable, ville coproduite ?

Ville durable, ville coproduite ?

Session 8 17 - 18 novembre Marseille

Coordination scientifique
Marie Krier  
- Institut pour la Ville Durable

Jeudi 17 & vendredi 18 novembre 2016
EuroMéditerranée
L’Astrolabe – 79 boulevard de Dunkerque à Marseille

Les politiques de développement durable reposent-elles sur des fondements techniques qui donnent encore plus de place aux spécialistes dans la production de la ville ? Ou bien se fondent-elles sur la multiplication « d’initiatives collectives » pour la prise en charge de la qualité de l’environnement et du rapport entre les hommes et leur milieu ? N’est-il pas nécessaire de concilier les deux, pour conjurer les risques sociaux et politiques de la contestation environnementale ? Comment ces deux registres de rationalité peuvent-ils se composer ? Quel peut être le rôle des autorités politiques locales ?


Jeudi 17 novembre 2016
Euroméditerranée – L’astrolabe, 79 boulevard de Dunkerque, Marseille
Salle Major


09h45
Accueil café
Centre Info Euromed


10h – 10h15
Marie Krier  
Introduction du module


10h30 - 11h
Guillaume Kolf, Alexandre Sorrentino  
Le projet Euroméditerranée dans le développement métropolitain marseillais

L’opération d’intérêt national Euroméditerranée a été lancée en 1995, dans le sillage du processus de Barcelone, qui définit un cadre de coopération entre les pays du pourtour méditerranéen. L’opération est ambitieuse : la réhabilitation d’un périmètre de 480 hectares au cœur de la métropole marseillaise, entre le port de commerce, le Vieux-Port et la gare TGV. Sont prévus 18 000 logements, 1 million de m2 de bureau, 200 000 m2 de commerces et autant d’équipements publics et 60 ha d’espace verts. Un tel projet peut-il être démocratique, alors qu’il présente tous les signes d’une opération très complexe et très “technique” ?


Pause


11h15– 13h
Paul Citron  , Yannick Schimpf
Stratégies de ville durable en France et dans le monde : regards croisés

La « ville durable » ne constitue pas un produit calibré, défini de manière uniforme qui pourrait se transférer d’un pays à l’autre. Les acceptions de la ville durable varient d’un pays à l’autre, voire d’une ville à l’autre. A la lumière de comparaisons internationales, il s’agira de mieux cerner les ambitions françaises en la matière, et de situer le projet Euroméditerranée dans cette stratégie.


14h – 15h30
Franck Faucheux  
Mettre en œuvre la ville durable : intérêts et limites du cadre règlementaires pour la maîtrise d’ouvrage

Nombreux sont ceux qui déplorent que la conception, la production et la gestion de la ville durable se résument surtout à une avalanche de règlementations qui ralentissent et compliquent le travail des maîtrises d’œuvre et des maîtrises d’ouvrage. La multiplication des labels portant sur les techniques de construction, la conception et le fonctionnement des quartiers (éco-quartiers) apporte-t-elle pour autant clarté et simplicité aux stratégies de ville durable ? Les citoyens doivent-ils devenir experts pour se mettre à la hauteur des enjeux législatifs et règlementaires ?


Pause


15h45 -17h30
Christophe Bouyer, Franck Geiling  
L’îlot Allar : le « démonstrateur » par excellence ?

La notion de « démonstrateur » est au cœur de la stratégie française de ville durable. En un même lieu, il s’agit de faire la démonstration de l’excellence des techniques de construction, de conception, de fonctionnement permettant d’atteindre des standards élevés en termes de sobriété, d’efficacité énergétique et plus généralement de qualité de vie. Mais cette volonté démonstratrice ne s’apparente-t-elle pas à une utopie, où les développements forcément inattendus de la vie n’auraient plus leur place ? Le citoyen ordinaire en a-t-il vraiment une dans l’éco-cité ?


17h45 - 19h00
Séance de travail en ateliers


Vendredi 18 novembre 2016
Déplacement en bus d’EuroMéditerranée - 79 boulevard de Dunkerque

Visite de l’îlot Allar en sous-groupes thématiques : EDF / Eiffage

8h30 – 12h15
Luc Bouvet, Jean-Christophe Daragon, Franck Geiling  
EDF est partenaire d’Eiffage pour la mise en œuvre de la boucle à eau de mer et de la boucle de solidarité énergétique. Par ailleurs, le label EcoCité a été obtenu par Euroméditerranée pour le parc des Aygalades, la boucle d’eau de mer d’EDF et smartseille.

Groupe 1 :
Accès au port, suivi de la station centrale sur le chantier de smartseille.
Accès à la maison de projet pour une présentation de l’enjeu des bâtiments durables méditerranéens, les démonstrateurs et la rénovation urbaine suivi d’un accès à l’îlot C.

Groupe 2 :
Accès à la maison de projet pour une présentation de l’enjeu des bâtiments durables méditerranéens, les démonstrateurs et la rénovation urbaine suivi d’un accès à l’îlot C.
Accès au port, suivi de la station centrale sur le chantier de smartseille.


12h45 – 13h45
Trajet en bus
Déjeuner


Trajet à pied vers les locaux d’EuroMediterranée
79 boulevard de Dunkerque (8 min à pied)


14h – 15h
Les auditeurs
Travaux de groupes


15h – 16h30
Anne Cecconello, Directrice projets urbains de la Métropole d’Aix
Restitution et échanges avec un grand témoin


Les intervenants

Alexandre Sorrentino   a rejoint l’équipe de la direction générale de l’Euroméditerranée en 2009, d’abord au poste de chargé de la prospective puis en charge des questions métropolitaines, des problématiques de formation et de rayonnement international. Ancien élève de khâgne, et titulaire d’un master 2 en lettres et arts et d’un diplôme universitaire de cinéma et d’audiovisuel, il a commencé sa carrière dans l’enseignement et le journalisme puis il a servi pendant 12 ans à l’étranger comme attaché de coopération et d’action culturelle dans différentes ambassades (Afrique du Sud et Afrique australe, Israël, Egypte).


Guillaume Kolf est directeur de l’habitat et du renouvellement urbain au sein de l’établissement public Euroméditerranée, après avoir occupé en 2004 le poste de directeur de projet. Il a été monteur d’opérations d’aménagement puis chef de projet au Grand Paris Aménagement (ex-AFTRP) de 1990 à 2003. Il est diplômé d’un DEA de droit public (Panthéon-Sorbonne) et d’un DESS d’urbanisme (Institut Français d’Urbanisme).


Yannick Schimpf est directeur régional adjoint de la caisse des dépôts Provence Alpes Côte d’Azur depuis octobre 2015. Il a rejoint la CDC en 1999 en tant que gestionnaire actif-passif à la direction des fonds d’épargne, pour ensuite réaliser des investissements immobiliers (2003-2007), occuper la fonction de directeur territorial en Picardie (2007-2012) et de responsable des investissements d’Exterimmo (2012-2015).
Il est titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en économie monétaire et financière et d’une maîtrise d’économétrie (Université Louis Pasteur de Strasbourg).


Franck Faucheux   est ingénieur architecte. De 1999 à 2005, Franck Faucheux   a été responsable d’un groupe Construction au CETE (Centre Technique de l’Equipement aujourd’hui CEREMA) à Nantes. Il intègre en 2005, le plan Urbanisme Construction et Architecture - PUCA, à Paris pour piloter l’appel à expérimentation "Les Villas Urbaines Durables". Franck Faucheux   a piloté entre 2008 et 2014 la démarche EcoQuartier du Ministère du Développement durable. En 2015, Franck Faucheux   a participé à la mission de préfiguration de l’Institut pour la Ville durable. Depuis juillet 2016, Franck Faucheux   est chargé de mission pour le réseau Vivapolis des acteurs publics et privés de la Ville Durable.


Franck Geiling   est architecte et urbaniste, diplômé de l’Ecole d’architecture de Marseille et titulaire d’un master en développement économique local de l’Université de la Méditerranée. Il a exercé au CAUE des Bouches du Rhône avant d’intégrer en 2003 l’EPA Euroméditerranée dont il assure depuis 7 ans la direction de l’architecture, de l’urbanisme et du développement durable. Il co-anime le réseau des aménageurs et opérateurs de la Ville Méditerranéenne Durable en association avec le CMI, la Banque Mondiale, la BEI, l’AFD et la CDC. Il a enseigné à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille, à l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional ainsi qu’au Politecnico de Turin.


Christophe Bouyet a rejoint Eiffage Construction Méditerranée en 2006 en tant que Responsable Qualité – Environnement. En 2014, il intègre l’équipe de projet du « démonstrateur Allar » pour assurer le suivi des aspects « développement durable et innovations ». Titulaire d’un master management général cadres, il intervient à la fois pour Eiffage Construction et Eiffage Immobilier de façon transverse.


Jean-Christophe Daragon est chargé de mission développement durable au sein de l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée. Il est chargé de développer et d’accompagner la mise en œuvre de la stratégie de développement durable de l’établissement par une approche transversale et globale, en cohérence avec les ambitions des différentes directions (développement économique, Aménagement, Communication) et les partenaires du projet (habitants, Etat, collectivités locales, entreprises privés).


Paul Citron   est chercheur en aménagement à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il soutiendra prochainement son doctorat sur le thème du rôle des opérateurs immobiliers privés dans la production de la ville en zone dense. En plus de ses recherches sur les acteurs de l’immobilier, il a également travaillé sur le modèle urbain des écoquartiers. Il travaille actuellement comme urbaniste au sein de l’Association Plateau Urbain, opérateur d’urbanisme temporaire qui développe des projets d’occupation de sites ou d’immeubles vacants, à destination de projets culturels, associatifs ou entrepreneuriaux.


Marie Krier   est urbaniste. Elle a exercé en maîtrise d’œuvre, en programmation architecturale, avant de rejoindre le secteur public à la ville d’Aulnay-sous-Bois, en charge des déplacements urbains, puis des aspects techniques et économiques des affaires juridiques et des marchés publics. Elle rejoint l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées en 2014 en qualité de responsable académique du mastère spécialisé integrated urban systems. Elle est responsable du département Ville Environnement Transport de l’Ecole des Ponts depuis septembre 2015. Elle coordonne la mission recherche et formation de l’Institut pour la Ville Durable.



INSERT_HEAD