Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

Commission européenne

Olivier Bailly est chef de cabinet du commissaire Pierre Moscovici depuis octobre 2014, après avoir été plusieurs années porte-parole de la Commission européenne sur les dossiers économiques. Il a auparavant exercé différentes fonctions au sein de la Commission (assistant de la secrétaire générale de la Commission, coordinateur pour la mise en œuvre de la Stratégie de Lisbonne et pour les dossiers de justice et affaires intérieures, coordinateur pour la « qualité de la législation »). De 1997 à 2001, il était au cabinet du Ministre français pour les Affaires européennes, chargé du suivi des activités du Parlement européen. De 1995 à 1997, il a travaillé au sein de la représentation en France de la Commission européenne. Il est titulaire d’un master en sciences politiques et droit européen (Institut d’études politiques de Strasbourg) et d’une maîtrise d’histoire contemporaine.

  • Conférence(s) 🔒

  • Cycle 2019 Session 4 16 mai 2019 La zone euro entre contrainte budgétaire et dumping fiscal. L’euro est une monnaie sans État : la création de la monnaie unique s’est faite sans fédération politique (gouvernement, parlement, budget, trésor). Alors que dans les fédérations existantes, un budget fédéral permet de compenser les déséquilibres entre États fédérés, l’Union monétaire s’est contentée d’instaurer de fortes contraintes pesant sur les budgets nationaux. Pire, ces contraintes n’ont pas été accompagnées d’une harmonisation fiscale (sur les entreprises et les capitaux) et sociale : comment une zone monétaire sans budget commun, mais tolérant voire encourageant le dumping fiscal et social, peut-elle durablement survivre ? Accès restreint 🔒