Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

Marina Galindo Fernández

Tilia

Marina Galindo Fernández est directrice de projets, senior manager chez Tilia. Après une double formation d’ingénieur et de management (MBA), elle a développé une carrière internationale dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Au sein de Tilia, elle prend part au développement et à la mise en œuvre de projets de transition écologique en France et en Europe, principalement dans les domaines de l’efficacité énergétique, des réseaux de chaleur et de froid et des « smart grids », menés avec divers acteurs publics territoriaux et des institutions de l’Union européenne. En 2016, elle a piloté une étude réalisée pour le compte du Centre de recherches sur l’énergie et les transports de la Commission européenne (JRC) sur les réseaux de chaleur et de froid européens efficaces, vertueux et innovants.
Avant de rejoindre Tilia, elle a travaillé pour la Banque Européenne d’Investissement, où elle a participé à la gestion, à l’instruction technico-économique et au suivi de plus de 30 projets en énergies renouvelables et efficacité énergétique en Europe et en Afrique.

  • Conférence(s) 🔒

  • Cycle 2020 Session 5 18 juin 2020 La thermique, clef de voûte des transitions énergétiques urbaines en Europe ? Modèles économiques et défis de transformation Souvent négligée dans le débat énergétique, la chaleur représente 50% de l’énergie que nous consommons, contre 27% pour les transports et 23% pour l’électricité. Energie locale par excellence, car elle se transporte mal, elle est le principal débouché des ressources énergétiques locales, et constitue, a fortiori dans les pays où l’électricité est décarbonée, le principal levier de décarbonation des territoires, avant les transports. Mais les réseaux de chaleur et de froid, dont le modèle a changé du tout au tout en vingt ans, sont également le cœur des futurs « smart grids ». Les réseaux de chaleur permettent en effet d’articuler différentes sources et échelles de production, de gérer à un coût modéré l’intermittence électrique à travers les pompes à chaleur, les cogénérations et l’inertie des bâtiments, et de favoriser les échanges énergétiques à travers un système local intégré. L’exposé analysera, à partir notamment du cas de Paris Saclay, l’enjeu de ces nouveaux modèles et leurs facteurs clefs de succès. Accès restreint 🔒