Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

La gratuité des transports publics : vraie ou fausse bonne idée ?

Document mis en ligne le 31 mars 2021
La médiathèque de l'Ihédate propose une sélection de vidéos, interventions, textes, synthèses, choisie dans les archives de l’institut. Les documents de la médiathèque sont accessibles librement sur notre site Web, n'hésitez pas à référencer ces pages si leur contenu vous intéresse. Les archives de l'Institut contiennent bien plus de documents encore – notamment plus d'un millier de vidéos–, dont l'accès est réservé à nos auditeurs actuels et passés.

La gratuité des TC séduit un nombre croissant de réseaux. Historiquement mise en œuvre dans de petites collectivités, elle se déploie aujourd’hui dans des agglomérations de taille de plus en plus importante (Niort, Dunkerque, Montpelllier…). Sur quels résultats et retours d’expérience peut-on s’appuyer aujourd’hui ? Quels risques de financement cette approche comporte-t-elle ? La chute des sources de financement liée à la pandémie peut-elle remettre en cause cette évolution ? Que dit ce phénomène de l’évolution du système plus global de financement des TC et de ses autres sources, ainsi que de la tarification de leurs usages ?

Dunkerque, capitale européenne du transport public gratuit - Patrice Vergriete
Powerpoint - 9.5 Mo
Télécharger

Ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, Patrice Vergriete est maire de Dunkerque
et président de la communauté urbaine de Dunkerque depuis avril 2014. Il commence sa carrière à la fin des années 1990 à l’OCDE, puis poursuit en cabinet ministériel, auprès de Claude Bartolone et Martine Aubry. En 2000, il revient à Dunkerque prendre la direction de l’Agence d’urbanisme (AGUR), qu’il conservera pendant huit ans. Il travaillera ensuite au conseil général de l’environnement et du développement durable. Élu au conseil municipal de la ville de Dunkerque et nommé adjoint en 2001, il démissionne de sa délégation en 2013, en désaccord avec le maire de Dunkerque. Il se présente aux élections municipales de 2014 sous son étiquette propre, Dunkerque en mouvement.

Valérie Lacroute est maire de Nemours et présidente de la communauté de communes du Pays de Nemours.
Titulaire d’une maîtrise de sciences économiques, elle débute sa carrière en 1990 comme responsable des études-méthodes et marketing au sein du groupe Véolia. Cinq ans plus tard, elle intègre le conseil général de Seine-et-Marne, au poste de chef du service des transports avant d’en devenir en 2003 la directrice.
En 2005, elle est recrutée par l’Organisation professionnelle des transports d’Ile-de-France (OPTILE) pour piloter la négociation du contrat d’un montant de 500 M€ entre le syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) et les entreprises privées de voyageurs d’Ile-de-France. Elle y est nommée secrétaire générale d’OPTILE.
En 2008, Valérie Lacroute est élue maire de Nemours. Elle est élue députée de Seine-et-Marne en 2012, et siège à la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire. Elle a également été élue en 2014 présidente de la Communauté de communes du Pays de Nemours puis présidente du syndicat des Transports du Sud Seine-et-Marne et, en 2015, elle préside l’Union des Maires de Seine-et-Marne (511 communes).
Réélue députée en 2017, elle démissionnera de son mandat de parlementaire suite à loi sur le non-cumul des mandats lorsqu’elle est élue à nouveau maire de Nemours en 2020 et présidente de la communauté du Pays de Nemours. Elle est également administrateur de l’Agence de financement des Infrastructures de transport de France (AFITF).
Elle est nommée en 2011 au grade de Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur.