Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

Hervé Le Bras

Né à Paris le 6 juin 1943, ancien élève de Polytechnique, diplôme de démographie (mastère), titulaire d’un diplôme d’études approfondies de mathématiques économiques (mastère), Hervé Le Bras est actuellement directeur de recherche de classe exceptionnelle à l’Institut national d’études démographiques (Ined), et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Après un stage d’ethnologie au Tchad, il a commencé son parcours comme chercheur à l’Ined en 1967, et a rejoint l’EHESS en 1980. Il a dirigé le département Méthodes et projections de l’Ined de 1980 à 1992, et le laboratoire de démographie historique de l’EHESS de 1988 à 2008.

Parallèlement, il a mené une carrière d’enseignant : maître de conférences au DEA d’économie de Sciences Po de 1979 à 1990, maître de conférences à Polytechnique de 1974 à 1992, professeur associé aux Beaux-Arts de 1972 à 1990. Il a fondé en 1990 le DEA « démographie et sciences sociales » de l’EHESS dont il a été responsable jusqu’en 1996.

Il a également enseigné dans plusieurs universités étrangères — Michigan (1998), Genève (1996-1997), Charlottesville en Virginie (2000) — et a été invité comme conférencier dans de nombreuses universités françaises et étrangères. Depuis 2002, il est fellow du Churchill college (Cambridge).

Depuis 2003, il est expert auprès de la Commission européenne sur les migrations euro-méditerranéennes.

Tout au long de sa carrière, il a assumé de nombreuses responsabilités éditoriales : membre des comités de rédaction de Histoire et mesure, Demographic research, Raison présente, Autrepart (revue de l’IRD), Passages, Cahiers de la recherche architecturale et urbaine, Bretagne(s), Books ; rédacteur en chef de Population (1978-1990), cofondateur et éditeur (1984-1991) de Mathematical Population Studies ; chroniqueur au mensuel La Recherche (depuis 1995).

Il a aussi été membre de multiples comités et commissions : conseils scientifiques de la Datar (1969-2003 et président 2002-2003), du Plan urbanisme, construction et architecture (Puca, 2000-2004), des actions concertées Villes et Espace et territoires (1998-2005), de la Bibliothèque nationale (1976-80) ; conseils d’administration de l’Institut français d’architecture (Ifa, 1982-86), de Normale sup Ulm (1997-200), de l’EHESS (1992-2000), de l’École d’architecture Paris-Belleville (1998 - 2006), du Haut comité de la Population (1986-1991), du conseil national des sciences sociales (1999-2001), etc. ; membre de la conférence des régions périphériques d’Europe (Union européenne, depuis 1998-), de la commission pour la valorisation de la croissance (commission Attali, 2007-2008), de la commission pour le livre blanc du MAE (commission Juppé–Schweitzer, 2007-2008), de la commission des migrations (commission Mazeaud, 2008), de la mission Wieviorka sur la diversité (2008), du Cora, le comité d’orientation de la Fédération française des assurances (depuis 2008), du Think Tank Futurescence de BNP-Paribas (depuis 2007).

Chevalier de la Légion d’honneur, Hervé Le Bras a reçu le prix de géographie Louis Hachette en 1981, et le prix de l’Union rationaliste en 1997.

Principales publications

– The Nature of Demography, Princeton University press, 2008
– Contre le conservatisme démographique français : quatre essais sur la population actuelle de la France, En temps réel, 2008
– Les 4 mystères de la population française, Odile Jacob, 2007
– Entre deux pôles : la démographie entre science et politique, Aux lieux d’être, 2006
– Immigration positive, avec Jack Lang, Odile Jacob, 2006
– La démographie, Odile Jacob, 2005
– L’Europe jusqu’où ?, avec A. Duhamel et P. Moreau-Defarges, éd. de l’Atelier, 2004
– L’adieu aux masses : population et politique, éd. de l’Aube, 2003, réed. 2006
– Une autre France : votes, réseaux de relations, classes sociales, Odile Jacob, 2002
– Naissance de la mortalité : l’origine politique de la démographie et de la statistique, Gallimard-Le Seuil, 2000
– Le peuplement de l’Europe, La Documentation française, 1996
– Les limites de la planète : mythes de la nature et de la population, Flammarion, 1994, éd. en livre de poche coll. Champs, 1996
– Le sol et le sang : théories de l’invasion au XXe siècle, éd. de l’Aube, 1993, rééd. 1996, 1998, 2008
– La planète au village, éd. de l’Aube, 1992, rééd. en 1996)

lebras@ehess.fr
LDH / EHESS, 54 bd Raspail, Paris, 75006 tél. : 01 49 54 25 56 et 25 78 (direct)
Ined, 133, boulevard Davout, Paris, 75020