Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

Université Grenoble-Alpes

Charles Ambrosino est professeur à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine et chercheur à l’UMR PACTE. Ses recherches portent sur les conditions de mise en projet des territoires à l’heure de la circulation des modèles urbains et du réencastrement des théories de l’urbanisme. Actuellement, il codirige un programme portant sur les scènes culturelles, les ambiances et les transformations urbaines (ANR SCAENA) et pilote une recherche sur la gouvernance des innovations urbaines (PUCA/ADEME).

  • Conférence(s) 🔒

  • Cycle annuel 2022 Session 5 13 octobre 2022 Régimes de gouvernance de l’innovation urbaine Comment conduire une innovation urbaine ? En expérimentant ? Plébiscitée par bon nombre d’élus, de praticiens et d’acteurs issus de la société civile, l’expérimentation, autrefois cantonnée aux seules activités laborantines et scientifiques, se présente aujourd’hui comme l’une des modalités incontournables de l’action collective urbaine. Quelle ville produit-elle ? Comment la gouverner ? Les modes d’expérimentation sont-ils spécifiques à leurs objets ou façonnés par des cultures professionnelle, politique ou militante territorialement ancrées ? L’observation et l’analyse d’un certain nombre de cas d’études (en France et à l’étranger) montrent que non seulement expérimenter n’est pas innover et qu’en définitive tous les territoires ne sont pas égaux quant à leur capacité à innover. Trois cas (les laboratoires citoyens de Madrid, la Cité des transitions de Marseille, les Tiers lieux apprenants africains) seront présentés et décryptés.
    Fabriquer la ville à l’heure de l’expérimentation, Marseille - Charles Ambrosino
    Télécharger (2.6 Mo)
    Accès restreint 🔒
  • Cycle annuel 2020 Session 2 6 février 2020 Trois transects pour interroger in situ la transition : o « Les urbanismes du changement global : durable, résilient, paysager » avec Charles Ambrosino (PACTE, IUGA) et Benoît Parent (Agence d’urbanisme de la région grenobloise) ;
    o « Nord/Sud, la fabrique des quartiers, et demain ? », avec Nicolas Tixier (AAU-CRESSON, ENSAG) et
    Emmanuel Boulanger (Agence d’urbanisme de la région grenobloise) ;
    o « Entre plaines et pentes. Le Col de Porte au regard des enjeux métropolitains et environnementaux » avec
    Alexandre Mignotte (Grenoble-Alpes Métropole) et Bruno Rebelle (Transitions).
    Transects réalisés avec la contribution des doctorants de l’équipe Cresson du laboratoire AAU
    Accès restreint 🔒