Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

L’agriculture française face à la concurrence européenne et mondiale

Document mis en ligne le 22 novembre 2017
La médiathèque de l'Ihédate propose une sélection de vidéos, interventions, textes, synthèses, choisie dans les archives de l’institut. Les documents de la médiathèque sont accessibles librement sur notre site Web, n'hésitez pas à référencer ces pages si leur contenu vous intéresse. Les archives de l'Institut contiennent bien plus de documents encore – notamment plus d'un millier de vidéos–, dont l'accès est réservé à nos auditeurs actuels et passés.

Vincent Chatellier, est ingénieur de recherche à l’INRA, proposait à l’issue du séminaire sur l’agriculture quelques axes de débat :
– L’avenir de l’agriculture est au milieu du gué, et dans le monde son développement est problématique, ne serait-ce qu’en raison de l’accès à une ressource rare, l’eau. Si l’on se projette à 50 ans, la France à des choses à dire...
– La contribution des agriculteurs, en France, est bien plus hétérogène maintenant. Les agriculteurs vont devenir les entrepreneurs du rural, proposer d’autres services à la société qui les entoure.
– Jusqu’où segmenter et normaliser ? La France, dont l’agriculture a une bonne réputation, ne peut se détourner de ce qu’elle sait faire. Question de tempo : c’est toute la question du glyphosate - normaliser trop, c’est prendre le risque d’un blocage.
– Il faut construire des réussites partagées. Dans certains secteurs, la France est très forte (le champagne, le cognac), et « nulle » dans d’autres. On ne vend pas à la hauteur de ce que l’on fait...

Vincent Chatellier est ingénieur de recherche au département SAE2 à l’INRA (Nantes). Ses travaux en économie de la production portent sur l’économie des filières agricoles aux échelles internationale, européenne et française ; la diversité et les performances des exploitations agricoles en France et dans l’Union européenne ; les politiques publiques, les soutiens budgétaires et la régulation des marchés agricoles. Après avoir dirigé l’Unité de recherche « LERECO » à l’INRA de 2010 à 2016, il est directeur-adjoint de l’Unité mixte de recherche « SMART-LERECO » depuis le 1er janvier 2017. Parmi ses publications Chatellier V., 2013, « PAC, vers une nouvelle réforme, in L’état de la France, Paris, édition La Découverte, pp 347-352. Gaigne C., Chatellier V., 2016, « Les logiques économiques de la spécialisation productive du territoire agricole français », Les Dossiers de l’Environnement de l’INRA, n°36, pp 27-46. Roguet C., Gaigne C., Chatellier V.,Carious S., Carlier M., Daniel K., Perrot C., 2015, « Spécialisation territoriale et concentration des productions animales européennes : état des lieux et facteurs explicatifs », INRA Productions animales, vol 28 (1), pp 5-22.