Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

CNRS, Ecole des Ponts ParisTech - LATTS

Ludovic Halbert est docteur en géographie économique et urbaine (Paris-1 Panthéon-Sorbonne), ancien élève de l’École normale supérieure, chargé de recherche au CNRS. Ses travaux portent sur la transformation des systèmes productifs (globalisation, informationnalisation, financiarisation) et les nouvelles géographies urbaines, notamment dans les métropoles.
Ses travaux actuels portent sur les circuits de financement, systèmes d’acteurs et la gouvernance de la production de l’environnement urbain construit. Il travaille principalement sur les villes européennes (particulièrement la région parisienne) et les villes asiatiques (notamment Bangalore en Inde).

Publications :
– L’avantage métropolitain, Paris, PUF, 2010 ;
– Ludovic Halbert, Villes, réseaux et mondialisation, Cahiers français, 328 (2005) ;
– Frédéric Gilli, Vincent Gollain, Ludovic Halbert, Hélène Perrin Boulonne, 2099, Horizon 2020 : quatre scénarios pour l’économie de la métropole parisienne, La vie des idées, (www.lavidesidees.fr).

  • Conférence(s) 🔒

  • Cycle 2017 9 mars 2017 La fabrique urbaine du développement économique Pour bénéficier des externalités d’agglomération métropolitaines, les entreprises sont dépendantes de l’accès au foncier et donc des mécanismes de production de l’offre urbaine. La financiarisation de l’immobilier renforce les dynamiques de métropolisation en France, comme ailleurs. Quels rôles jouent les acteurs privés et les gouvernements urbains et nationaux dans ce processus géographique ? Accès restreint 🔒
  • Coordination scientifique 🔒

  • Cycle 2019 Session 8La ville saisie par la finance Du 14 au 15 novembre Paris Champs-sur-Marne La fabrique urbaine s’intègre désormais dans le capitalisme global : la production et la gestion de la ville, du cadre bâti aux infrastructures urbaines, sont devenues le terrain de jeu de grandes firmes, et l’industrie de la finance développe un appétit croissant pour les actifs urbains. Quelles sont les formes et les conséquences de cette financiarisation ? Comment évoluent le financement du logement et celui des services urbains ? Quels impacts sur les formes urbaines, la structuration des territoires et finalement le gouvernement des villes ?