Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

Cevipof, CNRS

Jean Viard est sociologue, directeur de recherche associé au Cevipof-CNRS.
Diplômé en économie (DES Aix-en-Provence), docteur en sociologie (EHESS Paris), ses domaines de spécialisation sont les temps sociaux (vacances, 35 h), l’espace (aménagement, questions agricoles) et le politique. Ancien président des groupes de prospective tourisme au Commissariat au plan et à la Datar, membre du Conseil national du tourisme, directeur de collection aux éditions de l’Aube dont il est le fondateur avec Marion Hennebert, il réalise aussi du conseil aux entreprises et aux collectivités territoriales. Conférencier, il est également l’auteur de nombreux ouvrages.

Publications :
– Une société si vivante, l’Aube, mai 2018 ;
– Chronique française. De Mitterrand à Macron, l’Aube, janvier 2018 ;
– Quand la Méditerranée nous submerge, l’Aube, 2017 ;
– Fragments d’identité Française, éditions de l’aube 2010 ;
– Lettre aux paysans (et aux autres) sur un monde durable, l’Aube poche, 2009 ;
– Ce que régions veulent dire. Réponse au rapport Balladur, entretien avec Alain Rousset, éd. de l’Aube, 2009 ;
– Le président a promis… Une France qui change, Seuil, 2007 ;
– Penser les vacances, l’Aube poche, 2007 ;
– Éloge de la mobilité. Essai sur le capital temps libre et la valeur travail, éd. de l’Aube, 2006 ;
– Le sacre du temps libre et le nouvel âge du politique, éditions de l’Aube, 2006 ;
– Dialogues sur nos origines. Des champs, des provinces et d’ailleurs, avec Marc Pottier, éd. de l’Aube, 2005 ;
– Le nouvel âge du politique, éditions de l’Aube, 2004 ;
– Main basse sur la Provence, avec Daniel van Eeuwen, éditions de l’Aube, 2004 ;
– « José Bové ou les ingrédients d’une percée médiatique », in La gouvernance de l’opinion publique, Pierre Bréchon (dir.), IEP Grenoble/ L’Harmattan, 2003 ;
– "Le temps des cités politiques : note à contretemps", in Centralités dans la ville en mutation, Certu, 2003 ;
– Le sacre du temps libre, la société des 35 heures, éditions de l’Aube, 2002 ;
– La France des temps libres et des vacances, dir., éditions de l’Aube, 2002 ;
– L’archipel paysan, la fin de la république agricole, avec Bertrand Hervieu, éditions de l’Aube, 2001 ;
– Au bonheur des campagnes, avec Bertrand Hervieu, éditions de l’Aube, 1996 et 2001 ;
– Court traité sur les vacances, les voyages et l’hospitalité des lieux, éditions de l’Aube, 2000.

  • Conférence(s) 🔒

  • Cycle 2017 12 janvier 2017 Le nouvel espace-temps de la révolution collaborative La société collaborative et numérique nous entraîne dans une mutation spatio-temporelle, économique et culturelle, aussi puissante que celle de la révolution industrielle. L’hypothèse de ce séminaire est que cette mutation fut d’abord culturelle avant d’être technologique. Internet, le téléphone portable sont les enfants de la société mobile issue des années 60, mais leur généralisation accélère les bouleversements d’échelles spatiales et temporelles.
    Pour les saisir, il faut comprendre notre culture de mobilité et la pression d’un monde en permanence co-informé ainsi que le développement extraordinaire d’une société collaborative, liée par des réseaux tous les jours plus nombreux. Il faut analyser à la fois le recul de nos grandes appartenances de classes et de nations et le rôle nouveau de l’art de vivre et du bonheur privé.
    Dans l’analyse de ces bouleversements, une place à part doit être faite au rôle décisif du tourisme et des loisirs. La société du hors travail est devenue le fondement culturel principal des liens sociétaux. L’ordre culturel bouscule alors l’ordre social comme hier l’ordre social avait bousculé l’ordre religieux.
    Cette société produit des réussites, mais aussi des ruptures, des angoisses et de nouvelles inégalités : alors qu’une « classe créative » rassemble innovation, mobilité et liberté individuelle au cœur des métropoles productrices de richesse, les classes hier « dominantes » se retrouvent exclues, perdues, basculant leur vote vers l’extrême droite. Comment alors remettre à plat un vivre-ensemble en crise ? Comment penser un individu devenu plus tribal que social ? De quelle manière réinventer du récit politique ?
    Accès restreint 🔒
  • Cycle 2019 Session 1 17 janvier 2019 Sciences Po Paris Pour un nouveau pacte territorial Les fractures internes à nos sociétés sont de plus en plus spatialisées. Le renforcement des métropoles, le besoin croissant de terres arables, la crise permanente des banlieues, la mobilité des habitants, l’abstentionnisme croissant et les contraintes écologiques obligent à remettre sur l’ouvrage la pensée territoriale et les politiques publiques. Et si la redynamisation des territoires passait par un nouveau pacte territorial ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2018 11 janvier 2018 Ihedate
    28 rue Joubert – Paris 9e
    Salle de réunion, rez-de-chaussée
    Portrait d’une France qui change La question posée à nos sociétés en évolution rapide, aux appartenances multiples, aux mobilités accélérées, aux vies longues, au travail court, aux individus autonomisés, est de comprendre leurs propres changements. Nous vivons en France environ 700 000 heures chacun, nous travaillons peu ou prou 70 000 heures après avoir fait, de plus en plus souvent, 30 000 heures d’études. Nous respirons 15 000 litres d’air par jour, donnons naissance à deux enfants après 4000 à 6000 étreintes. 89 millions de touristes sont venus en France en 2017 alors que nous ne sommes que 63 millions à y vivre à l’année. Et la durée de vie ne cesse de s’allonger... Il s’agit, à travers ces données, de bousculer nos représentations et d’écrire le récit des changements que traverse notre société pour favoriser ce qui nous tient ensemble. Accès restreint 🔒
  • Coordination scientifique 🔒

  • Cycle 2017 Session 1Mobilités internationales : un nouvel espace-temps ? 12-13 janvier 2017 Paris La mobilité se mondialise. Les migrations internationales sont, depuis trente ans, redevenues un phénomène majeur après la grande vague de migrations vers les « pays neufs » au tournant du XXe siècle. Après la séance inaugurale, cette session poursuit l’exploration des rapports entre nomades et sédentaires. avec Jérôme Fourquet, Philippe Maud’hui, Patrick Simon, Pierre-Henri Tavoillot, Hélène Thiollet, Jean Viard Accès restreint 🔒
  • Cycle 2019 Session 1Grandes tendances socio-économiques : tous entrepreneurs ? 17-18 janvier 2019 Paris Quelles sont les grandes forces à l’œuvre derrière les transformations des sociétés européennes ? Dans le temps long, c’est une perspective émancipatrice qui domine : allongement de la vie, libération du temps, émancipation des femmes, montée du niveau d’éducation… Les idéaux sociaux sont désormais centrés sur l’épanouissement de l’individu. Mais l’éclatement des identités collectives laisse le champ libre à la diffusion d’un ethos entrepreneurial à toutes les sphères de la société. Chacun pourvu de son « capital », humain, social, financier, déploie des stratégies éducatives, professionnelles, ou encore résidentielles pour le faire fructifier… Comment, dès lors, faire société ? avec Laurent Davezies, Danièle Hervieu-Léger, Florence Jany-Catrice, Jacques Lévy, Sandra Moatti, Pierre-Henri Tavoillot, Jean Viard Accès restreint 🔒
  • Cycle 2018 Session 1Société du bien-être et société du risque 11-12 janvier 2018 Ihedate La recherche constante de l’amélioration de l’état de santé, et son corollaire, l’allongement de la durée de vie, sont considérés comme le marqueur essentiel du progrès. Ce qui était autrefois perçu comme relevant de la fatalité est désormais de plus en plus considéré comme un droit, le droit à une vie longue et en bonne santé, dont la collectivité serait comptable. L’universalité de ce droit, qui doit s’actualiser à tous les âges de la vie, se heurte cependant à la diversité des territoires. avec Daniel Benamouzig, Stéphane Cordobes, Gérard Lasfargues, Sandra Moatti, Marie-Anne Montchamp, Didier Tabuteau, Pierre-Henri Tavoillot, Jean Viard Accès restreint 🔒
  • Cycle 2016 Session 1Des sociétés en transition : nouveaux rapports au temps et à l’espace 14 - 15 janvier 2016Paris L’allongement de la durée de vie et la diminution du temps de travail bouleversent les termes du contrat social établis dans les années de l’après deuxième guerre mondiale : accès des femmes à l’autonomie professionnelle et financière, changement du rapport au temps et aux âges de la vie, évolution des modèles de justice, mobilités des personnes dans et hors des nations, révolution des genres et retour du religieux : ces phénomènes percutent nos structures institutionnelles héritées et invitent à s’interroger sur les termes d’un nouveau contrat social et politique. Accès restreint 🔒
  • Cycle 2015 Session 1Travail, temps et territoires : produire et partager 15-16 janvier 2015Paris L’allongement de la durée de la vie, la diminution du temps consacré au travail et l’entrée durable dans des périodes de croissance faible dessinent de nouvelles façon de vivre, de travailler, de produire des richesses et de les partager. En quoi le rapport au temps devient-il un nouveau défi pour les économies développées ? De quelles évolutions sociales les nouveaux modes de production de richesse sont-ils porteurs ? Comment évoluent nos représentations de la vie en société et de la justice sociale ? Ce séminaire ouvre le cycle 2015 par des pistes de réflexion sur les sociétés contemporaines. Accès restreint 🔒
  • Cycle 2014 Session 1Société mobile, temps long, travail court 16-17 janvier 2014Paris La société française semble être en guerre contre l’État. Aux attentes démesurées d’une capacité quasi démiurgique d’un État capable de la transformer, la société tout en la protégeant répond la déception face à un État qui paraît incapable de résoudre ce dilemme. Cette tension parcourt tous les domaines de l’action publique et de la vie sociale : solidarité, éducation, organisation territoriale, relations entre les générations, laïcité, immigration. Revisiter les transformations sociales, explorer les représentations et les pratiques concrètes peut nous aider à mieux comprendre ce dilemme très franco-français d’une société inquiète de son État, et peut-être de progresser vers une nouvelle laïcité… Accès restreint 🔒
  • Cycle 2013 Session 1La société contemporaine : vie longue et travail court 10-11 janvier 2013Paris L’allongement de la vie, la diminution du temps de travail, l’extension des mobilités et des opportunités a considérablement bouleversé notre rapport au temps et au territoire. Nous vivons dans une grande diversité de rythmes, un brouillage des âges, et une diversité géographique qui agit en retour sur nos conceptions de la vie en société. Comment rendre compte de ce qui peut nous apparaître chaotique ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2012 Session 1Des sociétés en mouvement : vie longue, travail court, pérégrinations 12-13 janvierParis Quelle incidence sur nos modes de vie et nos façons d’occuper l’espace d’un temps de travail qui diminue, pour une durée de vie toujours plus longue ? Comment cette nouvelle donne influe-t-elle sur les représentations des âges de la vie ? Sur nos modèles de justice ? Sur la façon dont nous composons nos itinéraires spirituels ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2011 Session 1Des sociétés en mouvement : vie longue, travail court, pérégrinations 20 – 21 janvierParis Ce séminaire propose des lectures des modes de vie et de sociabilité, de la consommation et des mobilités, des croyances et des itinéraires spirituels, du sentiment de justice et de l’ouverture au monde des sociétés européennes. Il apporte des clés pour comprendre comment nous tentons, individuellement et collectivement, de « faire société ». Accès restreint 🔒
  • Cycle 2010 Session 1Sociétés européennes et méditerranéennes en devenir 14-15 janvierParis Ce séminaire d’introduction au cycle de l’Ihédate vise à poser les principaux facteurs et processus à l’œuvre qui rendent compte de l’évolution des sociétés européennes. Le séminaire propose donc un tour d’horizon assez large, avec un fil rouge : celui de l’évolution des comportements et des pratiques individuelles et collectives. Accès restreint 🔒