Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

TRANSDEV

Ingénieur de l’école centrale de Lille, Jean Coldefy est expert indépendant et chargé de mission mobilité numérique chez Transdev. Il a été responsable adjoint du service mobilité urbaine de la Métropole de Lyon après avoir été Manager Senior responsable d’activité sur les ITS, les infrastructures de transport et l’innovation à Algoé, société de conseil.
Au sein du service mobilité urbaine du Grand Lyon il a été en charge notamment de l’information voyageur, la billettique / le péage, le covoiturage, l’autopartage, le véhicule électrique, le plan modes actifs et les programmes d’innovation Optimod’Lyon, OptiCities, Pass Trabool qu’il a lancé et porté et enfin la stratégie de régulation.
Antérieurement il a travaillé sur le management et le pilotage de programmes et de projets de télématiques et d’infrastructures de transport pendant plus de 20 ans et a participé au développement de programmes d’innovation majeurs, comme le programme d’hydrogène énergie, H2E, piloté par Air Liquide. Il a participé au montage des pôles de compétitivité Images et Réseaux, Lyon Biopole, Tennerdis. Il a été en charge du montage puis responsable de la coordination européenne du programme EasyWay pour le compte du Ministère des transports, projet réunissant 22 pays européens autour de l’expérimentation et du déploiement de systèmes et services d’information et de gestion de trafic temps réel. Il a travaillé en tant qu’Assistant à Maitrise d’Ouvrage sur les projets de Taxe poids Lourds, du chronotachygraphe électronique, du contrôle sanction automatisé et de projets d’interopérabilité du télépéage en Europe. Il a œuvré également pour le compte de personnes publiques sur différents projets de PPP et concessions, et sur la programmation de leurs investissements en fonction de leur fiscalité.
Il a piloté le groupe européen d’experts sur l’information voyageur pour la Commission Européenne / DG MOVE. Il a animé l’atelier MaaS des assises de la mobilité et est intervenu dans les ateliers mobilité connectée, mobilité intermodale, mobilité soutenable et mobilité solidaire. Il a participé à l’écriture de la LOM, avec un diagnostic présenté lors des assises, sa participation active au groupe miroir et aux débats auprès des députés et des sénateurs. Il est à cette occasion été décoré de l’ordre national du mérite sur proposition de la Ministre des Transports Madame Borne.
Il est Directeur du Programme Mobilité 3.0 d’ATEC ITS France, membre du think tank de l’URF et du comité de rédaction de la revue Transports Infrastructures et Mobilité. Il assiste aujourd’hui des entreprises (PME et grands groupes) et des collectivités dans leurs projets de mobilité : métropole Aix Marseille, du Havre, d’Orléans.
Il enseigne en Mastère à l’ENPC, Télécom Paris Tech, IHEDATE et est formateur à la CDC sur le management de la mobilité et les systèmes de transports intelligents.
Il est élu à la communauté de commune des Pays de l’Arbresle.
Publications (Le Monde, Les Echos, Fondapol, Transports Infrastructures et Mobilité, RGRA, TEC) : Mobilité et numérique, impacts et synergies / Villes et voiture : pour une réconciliation / Maas : du paradigme au déploiement / Pourquoi et comment faire décoller le covoiturage courte distance / Mobilité de proximité : la transition écologique et le défi du financement / Pourquoi la réforme ferroviaire est indispensable / Fret ferroviaire les vraies raisons d’une déroute / L’enjeu de l’accessibilité pour les périphéries des agglomérations : l’exemple lyonnais / Le VA sauvera t’il la ville de la voiture ? / Fracture sociale et mobilité :il est urgent de réconcilier périphéries et agglomérations / Mobilité des zones rurales et des périphéries des agglomérations : éviter l’échec de la LOM / LOM : bilan et enjeux / Baisser les impôts, augmenter les salaires : la demande des gilets jaunes est-elle irréaliste ? / La gratuité des transports publics est un leurre / Mobilité et transition écologique : sortir des illusions / La mobilité a besoin de bien d’autres choses que des gadgets de start up et autres légendes technologiques / La LOM va grandement faire progresser les mobilités du quotidien / Pollution et ZFE : émotion n’est pas raison / Pourquoi l’agglomération lyonnaise a besoin du NFL

  • Conférence(s) 🔒

  • 5 mars 2020 Session 3 / Les mobilités du quotidien en zones denses 05-06 mars 2020 La question des mobilités du quotidien se pose de manière très différente en région parisienne, dans les cœurs d’agglomération, souvent équipés en transports en commun, dans les vastes nappes périurbaines et dans les zones très peu denses et faiblement habitées. Cette session traitera des cœurs d’agglomération et des premières couronnes denses. Elle abordera les problématiques des déplacements de personnes mais aussi de marchandises. Deux biens sont stratégiques pour l’avenir des déplacements urbains. D’une part l’information, condition d’une intermodalité fluide et dont la maîtrise est un enjeu crucial pour apporter une réponse intégrée aux besoins de mobilité. D’autre part, l’espace public et la voirie (comment réguler le stationnement, requalifier les voies, restreindre l’accès aux centres urbains ?). Cette session tentera d’évaluer les perspectives offertes par les nouvelles pistes technologiques, par le renouveau des mobilités actives et les évolutions réglementaires et tarifaires. Elle donnera une place importante à la révolution du e-commerce, qui bouleverse l’usage des espaces publics, redessine l’appareil commercial et ses emplois, soulevant des problèmes environnementaux et sociaux non résolus à ce jour.