Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

Centre de Recherche en gestion – I3, Académie des Technologies

Christophe Midler est directeur de recherche émérite CNRS au Centre de Recherche en gestion – I3 et membre de l’Académie des Technologies. Il mène des recherches dans le domaine des stratégies et du management de l’innovation qu’il a étudié en particulier dans l’industrie automobile. Il a publié ou copublié de nombreux articles et livres dans le domaine dont Innover à l’envers ; repenser l’innovation et la conception dans un monde frugal (avec B. Jullien et Y. Lung) et L’auto qui n’existait pas, management des projets et transformation de l’entreprise.

  • Conférence(s) 🔒

  • Territoires et mobilités 2021-2022 21 janvier 2022 Web conférence Session 3 / La voiture, transport collectif du futur ? 21 janvier 2022 En matière de décarbonation, la voiture est un point central du problème… et sans doute de la solution. De l’électrification des véhicules aux solutions de recyclage, de l’autopartage, du covoiturage au véhicule autonome…, quelles sont les stratégies des grands constructeurs et quelles sont leurs marges de manœuvre ? Cette journée sera l’occasion d’entendre des opérateurs privés et de comprendre comment ils envisagent les enjeux sociaux et environnementaux posés à travers ce cycle.
  • Territoires et mobilités 2020-2021 Session 5 4 juin 2021 La chaine de valeur des nouveaux acteurs de la mobilité, l’usage comme bataille stratégique Au-delà du vecteur de transport lui-même, voiture ou navette, le développement de services de mobilité automobile obligent à articuler des variables variées, de l’infrastructure à l’interface clients, des acteurs différents, privés et publics, selon des flux économiques à définir. L’introduction du second jour proposera un référentiel pour penser cette combinatoire et illustrera la variété des configurations possibles. Accès restreint 🔒
  • Territoires et mobilités 2020-2021 Session 5 3 juin 2021 Faut-il supprimer l’automobile pour atteindre le zéro émission 2050 ? La frontière nette entre les mondes de l’automobile privée et le transport public collectif, hier séparés voire opposés, devient de plus en plus poreuse. Les enjeux sociétaux de la mobilité automobile sont tels que, dans le monde entier, ce sont aujourd’hui les pouvoirs politiques qui guident les roadmaps technologiques du secteur tandis que, concrètement et localement, la voiture devient un vecteur de transport collectif par son partage. L’introduction fera le point sur les formes et les conditions technologiques de cette transition contemporaine. Accès restreint 🔒
  • Session 4 10 avril 2020 L’automobile, un transport collectif d’avenir ? Au-delà de la crise du COVID 19 que vit l’industrie automobile en même temps que toute l’économie, ce secteur affronte tendanciellement une phase d’interrogations et de transformations majeures, résultant de trois mouvements concomitants. D’abord l’impératif de réduction des émissions des gaz polluants, se traduisant par une interdiction annoncée des ventes de voitures à combustion interne à l’horizon 2035 ; ensuite l’évolution manifeste des attitudes des consommateurs en milieu urbain ou périurbains, qui sont de plus en plus attirés par une consommation de service de mobilité automobile par rapport à l’usage d’une voiture propriétaire, ce qui bouleverse le modèle économique traditionnel de ce secteur ; enfin l’irruption, dans l’univers industriel automobile dominé et contrôlé depuis un siècle par les constructeurs de nouveaux acteurs venant de l’univers des plateformes numériques comme Uber ou Waymo, filiale de Google.
    Les services de mobilité s’appuyant sur des véhicules autonomes constituent des innovations à la convergence de ces trois tendances : véhicules électriques, partagés, bourrés de technologies leur apportant leur capacité d’autonomie et permettant la mise en œuvre de services de mobilité inédits. La présentation mettra l’accent sur la variété des possibles derrière la dénomination globale de véhicule autonome, l’importance des apprentissages en cours pour façonner les configurations futures et le rôle clé que peuvent y jouer les autorités régulatrices territoriales, car l’une des conséquences majeures de cette mutation est de dissiper la frontière entre les mondes de la mobilité individuelle et collective.
    Accès restreint 🔒
  • Coordination scientifique 🔒

  • Territoires et mobilités 2020-2021 Session 5La voiture, un transport collectif d’avenir ? 03-04 juin 2021 Webconférence Comment les grands opérateurs (publics et privés) actuels envisagent-ils les enjeux sociaux et environnementaux posés à travers ce cycle ? Qui seront les grands opérateurs des mobilités demain ? En la matière, tous les métiers sont redéfinis, tous les rôles sont redistribués : les métiers du transport étaient des métiers d’objets et d’infrastructures, ils deviennent des métiers de service et de gestion d’évènements ; l’automobile et le transport collectif étaient deux mondes séparés, désormais les modes sont intégrés, de manière à répondre à une demande globale, intermodale, de manière flexible et individualisée. Face à ces évolutions, quel sera le rôle des autorités organisatrices de la mobilité ? Quelle sera leur capacité à avoir prise sur les acteurs publics et privés, acteurs traditionnels et acteurs du numérique ? Comment la planification intègre-t-elle ces nouveaux jeux d’acteurs ? avec Rosa Aguirre-Esparza, Nicolas Beutter, Pascal Bolo, Pierre de Firmas, Catherine Goniot, Guy Le bras, Manon Loisel, Christophe Midler, Patrick Pelata, Nicolas Rio, Virginie Sauvet-Goichon, Patrick Vergelas Accès restreint 🔒
  • Session 4Les mobilités du quotidien hors des zones denses et l’avenir de la voiture 9-10 avril 2020 Webconférence Cette session mettra le projecteur sur les zones peu denses, dans leur grande diversité et dans les différentes échelles qu’elles engagent (comprenant l’accès aux cœurs des agglomérations). La crise sociale des derniers mois a alerté sur la situation des territoires où une urbanisation trop lâche et dispersée a créé une dépendance (multi)automobile de plus en plus coûteuse pour les ménages. Le potentiel des solutions alternatives à la voiture individuelle dans ces zones, qu’il s’agisse de transports collectifs, de modes actifs de déplacement ou de transports partagés sera examiné. On soulignera l’absence de solutions-miracles et la nécessité de réfléchir spécifiquement aux diverses configurations locales, ainsi qu’à l’articulation des politiques de mobilité avec l’ensemble des politiques d’aménagement.
    La session sera l’occasion de sortir de la guerre idéologique entre l’automobile, chargée de tous les maux, et les solutions collectives, parées de toutes les vertus. Une séquence sera consacrée à l’avenir de l’auto, du point de vue technologique (autonomie, connectivité, électrification) mais aussi et surtout du point de vue des nouveaux modèles économiques privilégiant l’usage sur la possession, envisagés et expérimentés par les acteurs de la filière automobile, dans leur confrontation avec les GAFAM. 
    avec Anne Aguiléra, Mathieu Alapetite, Stéphane Chanut, Jean Colard, Laetitia Decorte, Bruno Flinois, Laura Foglia, Marie Huyghe, Cassandre Joly, Fabienne Jougleux, Christophe Legroux, Dominique Levent, Thomas Matagne, Christophe Midler, François Philizot, Jean- Baptiste Ray, Julien Réau, Jean-François Sencerin, Camille Thomé, Patrick Vergelas Accès restreint 🔒