Exemples de recherches:
  • enfant étranger : les textes contenant «enfant» et/ou «étranger»
  • +enfant étranger : les textes contenant obligatoirement «enfant», éventuellement «étranger»
  • "enfant étranger" : les textes contenant exactement la séquence «enfant étranger»
S’identifier 🔒

Président du conseil scientifique de l'Ihédate

Pierre Veltz est ingénieur des Ponts et Chaussées et docteur en sociologie, ancien directeur de l’ENPC et de l’Ihédate. Il a enseigné à l’École des Ponts et à Sciences Po. Après avoir dirigé la mission région capitale auprès du Secrétariat d’État de la région capitale, il a été jusqu’en octobre 2015 président directeur général de l’Établissement public de Paris-Saclay, en charge de concevoir et de mettre en œuvre le projet de cluster. Il est président du conseil scientifique de l’Ihédate et Grand Prix de l’urbanisme 2017.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les rapports entre système productif et territoires, parmi lesquels :

– La France des territoires, défis et promesses, Éditions de l’Aube, 2019 ;
– La grande transition, Éditions du Seuil, 2008, 260 p. - Paris, France, Monde ; - Repenser l’économie par le territoire, La Tour d’Aigues, Éditions de l’aube, 2012.
– Mondialisation, villes et territoires, une économie d’archipel, PUF, (rééd. 2005).

  • Conférence(s) 🔒

  • Cycle 2017 9 mars 2017 Le contexte mondial La convergence industries/services/numérique rend caduque les thèses de la société post-industrielle. Une nouvelle économie et une nouvelle géographie émergent, combinant l‘éclatement transnational des chaînes de valeur (mondialisation à grain fin) et la concentration croissante dans l’archipel des grandes régions urbaines. De puissantes forces de dislocation territoriale en résultent, dont on vient de voir l’effet au Royaume-Uni et aux USA. L’Europe et la France sont aujourd’hui relativement protégées des formes les plus brutales de ces effets. Durablement ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2019 Session 3 14 mars 2019 Maison de l’Industrie L’industrie en pleine mutation Pour comprendre les évolutions et les perspectives de l’industrie, il faut la replacer dans une vision élargie de la « base productive », hyper-industrielle, intégrant les services industrialisés, et prenant en compte la transformation des modèles d’affaires sous l’effet du numérique : primauté de l’accès sur la propriété, caractère stratégique des données d’usage dans la création et la captation de valeur. Un nouveau paradigme de croissance se dessine, autour de secteurs comme la santé, l’alimentation, la mobilité, l’éducation, le loisir, secteurs qui ont en commun d’être centrés sur les individus, de s’appuyer sur des systèmes collectifs complexes, et d’être fortement territorialisés. Accès restreint 🔒
  • 21 mars 2019 Paris
    Hôtel de Clermont
    69 rue de Varenne
    75007 Paris
    M° Varenne (ligne 13)
    Rencontre-débat avec Pierre Veltz autour de son dernier ouvrage, « La France des territoires, défis et promesses » Rendez-vous le 21 mars (17h-19h), à Paris, pour une rencontre-débat avec Pierre Veltz, président du conseil scientifique de l’Ihédate, autour de son dernier ouvrage « La France des territoires, défis et promesses ». Accès restreint 🔒
  • Cycle 2018 8 février 2018 Eurométropole de Strasbourg Vers une économie « anthropocentrée » L’économie « anthropocentrée » va se focaliser de plus en plus autour des individus et de leurs besoins fondamentaux : santé, alimentation, éducation, divertissement, mobilité. Elle imbriquera étroitement l’industrie, les services et le numérique, la ressource stratégique pour la création de valeur étant l’accès aux données sur les comportements et les usages. Elle s’appuiera sur des innovations « systémiques » remodelant l’ensemble des systèmes d’acteurs, et pas seulement des objets, des services ou des « filières » spécifiques. Le laboratoire pour ces innovations sera la société toute entière, et plus particulièrement les villes et les territoires. Accès restreint 🔒
  • Coordination scientifique 🔒

  • Cycle 2017 Session 3Économies territoriales : entre mondialisation et valorisation des ressources locales 9-10 mars 2017 paris Chaque territoire est aujourd’hui pris dans le double jeu des forces de globalisation (étirement des chaînes de valeur, globalisation technologique, financière, productive) et d’un retour du local (circuits courts, recherche d’autonomie, valorisation des actifs locaux spécifiques), tantôt réactif, tantôt proactif. avec Jean-Luc Béal, Sofia Boufferou, Louis Cailleau, Christophe Chevalier, Laurent Davezies, Bruno Grandjean, Ludovic Halbert, Dorothée Kohler, Guy Mathiolon, Elena Mejias, Alexandre Montay, Anaëlle Suberbie, Pierre Veltz, Jean-Daniel Weisz Accès restreint 🔒
  • Cycle 2019 Session 3Capitalisme hyper-industriel et dynamiques territoriales 14-15 mars 2019 Bordeaux Les représentations des systèmes productifs charrient beaucoup de contre-vérités : l’industrie serait en voie de disparition, nous entrerions dans une société de l’immatériel, les robots seraient en passe de tuer l’emploi... Nous vivons en réalité l’avènement d’une nouvelle forme de société industrielle, dans laquelle l’industrie manufacturière, les services et le numérique sont de plus en plus étroitement imbriqués. Mais c’est aussi une société où la présence industrielle reste un facteur de prospérité pour les territoires. Quels sont les atouts et les faiblesses du tissu productif français pour relever les défis de l’âge hyper-industriel ? Comment favoriser des écosystèmes financiers propices à l’innovation ? À l’heure de l’étirement mondial des chaînes de valeur, sur quoi repose l’ancrage local des industries ? avec Laurent Adam, Denis Boissard, Olivier Bouba-Olga, Laurent de Calbiac, Xavier Esturgie, Guillaume Gaston, Jean-Luc Lanoëlle, Alexandre Le Camus, Jean-Marc Offner, Béatrice Oge, Trang Pham, Nicolas Portier, Bernard Uthurry, Pierre Veltz Accès restreint 🔒
  • Cycle 2018 Session 2L’économie anthropocentrée, un nouveau modèle de développement ? 8-9 février 2018 Strasbourg L’échelle des territoires infranationaux apparaît comme la plus pertinente pour développer une économie centrée sur le bien-être. avec Rémy Bañuls, Eric Bazard, Eric Chenderowsky, Béatrice Falise Mirat, Alexandre Feltz, Robert Herrmann, Michel de Mathelin, Marco Pintore, Françoise Schaetzel, Séverine Sigrist, Luc Soler, Gaston Steiner, Catherine Trautmann, Pierre Veltz Accès restreint 🔒
  • Cycle 2020 Session 4Produire et consommer dans les limites de la biosphère Du 14 au 15 mai 2020 Le Havre Nous pensions évoluer vers un monde tertiaire et immatériel, dans lequel l’industrie n’occuperait qu’une place marginale. En réalité, les modes d’organisation industrielle ont gagné du terrain. Ce monde « hyper industriel » trouve dans les grands marchés urbains et la fabrique des villes des laboratoires grandeur nature. Construit sur une vision prédatrice de ressources (énergétiques, minérales, etc.) illimitées, le modèle industriel a commencé à se réformer. Mais les progrès en matière d’efficacité et de sobriété sont souvent rattrapés, voire dépassés par la croissance de la demande. La question reste donc ouverte : le modèle de développement hyper-industriel est-il soutenable ? Un « capitalisme vert » est-il possible, sans modifications profondes des choix productifs et de nos modes de vie ? Quelles sont les promesses des matériaux bio-sourcés, de l’écologie industrielle et de l’économie circulaire ? Faut-il parier sur les high-tech ou les low-tech ? Et plus largement, dans quel système d’incitation, dans quelles règles comptables inscrire les entreprises pour qu’elles transforment leurs pratiques ?
  • Cycle 2016 Session 2Les nouvelles figures du système productif 11 - 12 févrierParis Dans un monde globalisé, les liens entre entreprises et territoires semblent distendus, au point que le politique et la société apparaissent souvent démunis face à des décisions économiques ou financières. Pourtant, nombre d’auteurs insistent au contraire sur les liens forts entre territoires et entreprises, et, de plus, constatent l’existence de formes spécifiques — évidemment toujours en évolution : pôles de compétitivités, clusters, effets d’agglomération, etc. Comment les sociétés locales peuvent-elles se réapproprier la question économique ? Quelles sont les formes nouvelles de la relation entre économie et territoire ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2015 Session 2Industrie et territoires : la mondialisation paradoxale 12-13 févrierParis Nous parlons de troisième (voire de quatrième) révolution industrielle. Mais de quelle révolution s’agit-il ? Celle du numérique ? Celle de l’économie de la connaissance ? Celle de la mondialisation ? Celle de la suprématie de l’industrie financière ? Dans la pratique, les facteurs convergent pour brouiller le cadre de référence sur lequel s’étaient bâties les sociétés industrielles : la frontière entre industrie et services a largement disparu ; le commerce international permet l’étirement mondial des chaînes de valeur et de production ; l’économie de la connaissance entraîne une transformation de la notion même de valeur. Les impacts territoriaux sont considérables et paradoxaux : plus les communications sont faciles, plus les activités tendent à s’agglomérer ; l’avènement de l’économie numérique s’accompagne d’une croissance très matérielle des échanges de marchandises. C’est une mondialisation paradoxale, qui, loin de produire de l’uniformité, tend à accentuer les spécialisations —sinon les inégalités— entre territoires. Accès restreint 🔒
  • Cycle 2014 Session 2L’économie mondiale réticulaire 6-7 févrierSaclay/Paris L’État colbertiste a favorisé la constitution des grands monopoles nationaux, dont certains sont aujourd’hui devenus des champions mondiaux et s’affranchissent largement du territoire national. Dans le même temps, la mondialisation de l’économie inscrit les territoires dans des chaînes de valeur qui s’étirent aux quatre coins de la planète : le « made in France » cède la place au « made in monde ». Quelle est la place des territoires dans ces réseaux mondiaux ? Quelles sont les nouvelles formes d’organisation qui correspondent à cette extension du domaine de la production ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2013 Session 2Les territoires et les temps du système productif 14-15 févrierParis Le système productif comprime le temps : « juste à temps » dans la production, instantanéité de la circulation de l’information, succession rapide des cycles économiques. Simultanément, l’économie de la connaissance réhabilite le temps long de la recherche, de la circulation et de la maturation des idées. Face à ces transformations du système productif, quelles cartes peuvent jouer les acteurs territoriaux ? En partenariat avec la Caisse des dépôts et consignations et la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale. Accès restreint 🔒
  • Cycle 2012 Séminaire 3Logistique, système productif et territoires 8-9 marsParis Les chaînes de production s’étirent sur des distances toujours plus longues : chaque établissement industriel n’est qu’un maillon d’un système qui se déploie à l’échelle mondiale. Dans le même temps, les prophètes de l’économie de la connaissance vantent les mérites des clusters, étroitement resserrés autour de campus, de pôles, de districts, etc. Entre la division mondialisée du travail et la spécialisation localisée dans la recherche, l’innovation, quelles cartes peuvent jouer les territoires ? Faut-il accepter le développement de la logistique ? Faut-il à tout prix s’inscrire dans « l’économie de la connaissance » et de l’immatériel (le numérique, les industries de « contenus » ?). D’autres voies sont-elles possibles ? Ce séminaire présente un état des lieux des analyses et des réflexions sur les rapports entre industrie, logistique et territoires. Accès restreint 🔒
  • Cycle 2011 Session 3L’économie en mutation : nouveaux modèles de production et de circulation 17 – 18 marsParis Face à la contrainte énergétique et à la montée du souci environnemental dans les opinions, les politiques publiques et les modes de consommation, ce séminaire explore les transformations à l’oeuvre dans le champ de la logistique et dans le système productif : comment se recomposent les chaînes logistiques et comment s’adaptent les grands opérateurs dans le secteur ? Comment l’industrie prend-elle le virage de la croissance verte et de la contrainte énergétique ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2010 Session 3Infrastructures et entreprises de réseau : libéralisation du marché européen et aménagement du territoire 11-12 marsParis Une approche de la stratégie des entreprises logistiques et des grandes entreprises de réseau (EDF, La Poste, GDF, France Télécom) face à l’ouverture européenne : quels sont les risques, les défis et les opportunités ? Quel devenir en libre concurrence ? Comment assurer la couverture équitable du territoire dans un contexte de concurrence européenne ? Accès restreint 🔒
  • Cycle 2009 Session 4/ Entreprises, logistiques et territoiresTerritoires, défis climatiques et énergétiques 14-15 maiCaisse des dépôts et Consignations Accès restreint 🔒